infrastructures défaillantes de traitement des détritus

Dans les Balkans, des îlots d’ordures font émerger la crise des déchets

Les eaux émeraude du lac de Potpec serti dans un paysage de montagne en Serbie faisaient figure jadis de paradis rêvé des pêcheurs. Mais depuis quelque temps, le plan d’eau est en bonne partie invisible sous les masses de déchets et l’odeur suffit à elle seule à repousser les visiteurs. 

« C’est très laid », soupire Milomir Mijovic, un riverain de 34 ans alors que les pluies hivernales font émerger le problème structurel de la gestion des ordures à travers les Balkans. Il contemple les 8 000 mètres cubes de bouteilles en plastique, de vieux sofas et autres conteneurs en polystyrène agglutinés en un îlot massif sur ce lac de Serbie occidentale. « J’ai sept enfants et je suis triste de ne pas pouvoir les emmener pêcher, ou venir ici l’été pour se baigner », poursuit-il.

https://leblob.fr/actualites/dans-les-balkans-des-ilots-ordures-font-emerger-la-crise-des-dechets

L’année 2021 marque un tournant pour l’économie circulaire.

Un label pour mettre en valeur les initiatives contre le gaspillage alimentaire, la fin de plusieurs objets en plastique à usage unique, l’obligation d’un indice de réparabilité pour mieux guider les consommateurs… La loi économie circulaire regorge de mesures pour lutter contre le gaspillage. Ces mesures phares sont appliquées depuis le 1er janvier. Zoom sur ces changements qui pourraient marquer un tournant dans nos habitudes de consommation.

Un indice de réparabilité contre l’obsolescence programmée

La #LoiAntiGaspillage, c’est la création d’un « indice de réparabilité » affiché sur nos produits. Objectif : mieux informer sur la durée de vie de nos objets.

lien : https://www.novethic.fr/actualite/environnement/economie-circulaire/isr-rse/fin-du-plastique-indice-reparabilite-label-alimentaire-l-annee-2021-marque-un-tournant-pour-l-economie-circulaire-149363.html

Micropolluants : un petit cocktail ?

Micropolluants : tous perturbés ?

Phtalates, bisphénols, parabènes… Les « perturbateurs endocriniens » se retrouvent dans la plupart des produits industriels courants. Même à très faibles doses, ils sont nocifs pour la santé humaine. Et une fois rejetés dans l’environnement, ils perturbent les écosystèmes. Que sait-on exactement de leur toxicité ?

lien : https://leblob.fr/videos/micropolluants-tous-perturbes

pour diminuer les débrits spatiaux on en envoie d’autres ?

L’orbite terrestre est encombrée de débris spatiaux. Ils s’amoncellent de plus en plus à cause des différentes missions spatiales, rendant les futures missions plus compliquées à lancer dans de bonnes conditions pour les agences spatiales et les entreprises privées.

https://www.tomsguide.fr/les-debris-spatiaux-en-orbite-autour-de-la-terre-samoncellent-de-plus-en-plus/


[DOSSIER] Débris spatiaux : où en est-on ?

Mais de quoi parle-t-on ? Un débris spatial – ou débris orbital – est un objet artificiel (au sens « créé par l’homme ») en orbite qui n’est pas fonctionnel.

https://cnes.fr/fr/dossier-debris-spatiaux-ou-en-est